Le 28 juillet dernier, à la Place de L’Esplanade du Stade Olympique, sous un ciel radieux et une température parfaite, j’ai vécu la WHITE YOGA SESSION organisée par Lolë, en symbiose avec 1999 autres personnes!!! Suivant la philosophie de leur entreprise, Lolë souhaitait convier les gens à un immense rassemblement pacifique mettant à profit les valeurs qu’ils prônent soit, le fait de bouger et d’être en équilibre dans notre tête et dans notre corps.  Après avoir inauguré la White Session à Paris, c’est Montréal que Lolë a choisi pour poursuivre la désormais tradition (Toronto suivra l’année prochaine)

Je dois avouer qu’au départ, j’y allais vraiment par curiosité; je suis zéro sportive et je n’avais qu’une seule expérience de yoga derrière moi. La piqûre pour cette discipline, je ne l’avais donc pas encore eue! Après avoir adhéré au concept de l’habillement sport en blanc (!) et m’être convaincue que je serai souple et habile (re-!) c’est avec entrain que je me suis rendue à l’événement avec mes collègues zurbaines.

Dès mon arrivée, j’ai senti que mon expérience serait fabuleuse. Les nombreux participants faisaient leur entrée, seuls, en duo ou en groupe, des femmes mais aussi des hommes, et j’ai même vu quelques petites familles. Tous en blancs, tous magnifiques. La vue de tout ces gens rassemblés pour cette séance de yoga, se préparant, s’étirant, se concentrant… c’était superbe à voir.  Le nombre de participants devait être de 2000, mais 700 personnes supplémentaires se sont inscrites dans l’espoir d’avoir une place dans la séance.  

Pour l’occasion, Lolë avait invité Lyne St-Roch, une sommité dans le monde du yoga et du bien-être. Animer une foule de 2 000 personnes n’est pas chose banale et on ressentait toute la fébrilité et l’émotion de notre maître. Dans un effort de rendre les mouvements accessibles à tous, une de ses collègues montrait comment faire les enchaînements de manière plus basique (ce que j’ai apprécié). Une harpiste et deux autres musciens enveloppaient nos mouvements par une ambiance musicale aérienne. Ça m’a pris un petit moment pour me calmer et m’ancrer dans la terre, mais j’ai pu vraiment en profiter et vivre le yoga. Pendant plus de 90 minutes, nous suivions les consignes de façon à la fois fluide et dynamique. La séance s’est terminée par un émouvant chant à l’unison de tous et chacun. Un moment inoubliable, totalement hallucinant.

Après avoir vécu ce rassemblement de calme, de plénitude et de paix, je me dis que oui, le yoga pourrait faire partie de ma vie, mais surtout, je me rends compte de la chance que j’ai eu de vivre ce moment privilégié et harmonieux.

Namaste.

Tova, zurbaine invitée

Pour suivre l’horaire des activités gratuites proposées par Lolë dans les parcs de Montréal, on consulte :
Site | Facebook | Twitter