Depuis quelques années déjà, à New York, en Californie et en Italie, il est possible de se procurer des vins au verre tirés du fût, sous pression. Cette pratique rend la consommation du vin plus abordable, sans toutefois sacrifier la qualité ou la fraîcheur du produit.

J’ai donc été ravie d’apprendre qu’une société montréalaise venait de faire son entrée dans cette industrie. Le Groupe Versay, dont la mission principale est de rendre le vin plus accessible, offre aux restaurateurs un système de petits fûts d’acier inoxydable, d’une contenance de 19,5 litres, soit l’équivalent de 26 bouteilles. Pas de bouteille, pas de bouchon, pas d’étiquette, à l’abri de l’oxygène et maintenu à température constante : toutes ces conditions permettent ainsi au vin de se conserver pendant des mois sans toutefois se dénaturer.

Je dois pourtant admettre que la qualité du vin qui pouvait s’y retrouver me laissait toujours perplexe. J’ai donc été agréablement surprise lorsque j’ai dégusté deux vins d’importation américaine, soit un cabernet sauvignon 2009 de Californie et un chardonnay 2010 de la région de Monterey, offerts lors de l’événement de lancement de Versay qui se déroulait au restaurant-bar Le Saloon. Deux bons vins de soif, équilibrés et très sympathiques.

Versay offre maintenant ses services à plus de huit bars à vin et restaurants de la région de Montréal, au grand plaisir du consommateur qui peut déguster un vin au verre de qualité sans risquer de tomber sur un produit fané ou fade.

Je vous invite donc à découvrir la gamme Versay, ainsi que ses points de vente, en visitant leur site web. À votre santé!

Marie-Pier, zurbaine invitée

Retrouvez Versay ici :
Site web | FacebookTwitter