Je l’admets, il y a belle lurette que ma diète habituelle se compose d’une bonne quantité de chocolat, de cocktails et de caféine. J’en suis accro. C’est pourquoi ceux qui me connaissent auront du mal à croire ce qui suit: moi, Carrie, la reine de la décadence, j’ai accepté l’invitation de suivre un mode de vie sans sucre pendant 30 jours. Oui, oui! J’espère vous donner envie de l’essayer aussi. Allez, je vous lance le Défi 30 jours sans sucre!

J’ai reçu l’invitation de Julie Audette, a.k.a. Miss Bio. Cette coach en alimentation extraordinaire vous propose de manger différemment pendant 30 jours. Le principe est simple: éviter le sucre, l’alcool, le gluten, les aliments transformés et les stimulants comme le café pour remettre votre compteur à zéro. Un genre de désintox naturelle sans granules. Personnellement, je voulais l’essayer parce que je tombe souvent malade (grippes et rhumes) et que, comme beaucoup de filles, je souffre beaucoup trop des satanés symptômes de SPM! Selon Julie, tous ces maux sont liés à une surconsommation de sucre.

Je pensais qu’il serait vraiment difficile de suivre les restrictions du défi, parce que je ne suis pas très au fait du contenu des épiceries santé et qu’il me faudrait de la patience pour trouver les aliments qui sont bons pour moi. Les rencontres avec Julie et mon groupe du Défi ont été vraiment motivantes. Julie nous a donné tous les outils, les suggestions, les recettes et l’encouragement dont on avait besoin. (Les séances se déroulent le soir et vous pouvez choisir le groupe qui vous convient, selon le jour et l’endroit). Entourée de personnes qui avaient les mêmes objectifs, je me suis sentie comme il y a 10 ans, lorsque j’ai participé à une activité de 10 jours dans un centre de méditation: mieux dans ma peau, zen et en pleine santé!

Quelques points à clarifier: est-ce qu’on suit cette diète pour perdre du poids? Et si on ne peut rien manger qui contienne du gluten ni du sucre excepté certains fruits qui en contiennent moins, qu’a-t-on le droit de manger? À ces questions, une seule réponse: on peut manger plein de bonnes choses, et manger à notre faim. Le but n’est pas de se priver! Il n’est pas question ici de compter les calories. L’essentiel est de manger de bons aliments comme des poissons frais, des viandes et plein de légumes. J’ai d’ailleurs développé une nouvelle passion pour les smoothies au lait d’amande et adopté le sarrasin pour remplacer les grains contenant du gluten.

Même si les trois premiers jours ont été très difficiles, après seulement une semaine, je me sentais déjà réalignée: ma tête était claire et je n’avais plus les sautes d’humeurs que j’avais avant le défi. Vraiment un bien-être total! J’ai deux amis qui ont suivi le tout premier défi l’automne dernier, et ils ont dit qu’ils se sentaient comme sur un high naturel. Ils ont même prolongé leur défi! Je vous le dis, c’est vraiment un défi exceptionnel à se lancer. Une belle preuve de respect envers soi-même. Allez-y, faites le ménage de printemps dans tout votre être!

www.defi30jourssanssucre.com