Vous avez sûrement déjà entendu parler d’une Alsace charmante aux maisons gingembre et aux mets copieux toujours accompagnés de choucroute. Aujourd’hui, je veux vous parler d’une autre Alsace, pas mal plus tendance, chic et branchée, avec des hôtels et des restos haut de gamme, des boutiques exclusives et des dégustations fifilles. Il faut y aller, c’est un endroit absolument décadent!

Les filles en ville
Le foie gras est pour les Alsaciens ce que les pâtes sont pour les Italiens. Vous pouvez même préparer votre propre foie gras! C’est ce que j’ai fait en prenant un cours de cuisine avec une chef renommée du resto gastronomique Le Rendez-vous de Chasse. Sur place, j’ai aussi appris à parer le filet d’un poisson et à cuire mon propre homard pour ensuite déguster mes chefs-d’oeuvre. Autre expérience très mémorable: Le Cygne à Gundershoffen. Les entrées y ont des entrées et les desserts, un apéro-dessert… C’était divin.

Au Flamme & co. à Kaysersberg, j’ai redécouvert le classique alsacien qu’est la tarte flambée aux oignons et aux lardons. Dans ce bistro branché, les proprios en servent de nombreuses variantes dans un ambiance très tendance. Également, à ne manquer sous aucun prétexte: le brunch de Alain et Jean-Louis au Jardin de la Ferme Bleue, le dimanche, parmi les abeilles et les fleurs. Ces derniers m’ont enfin fait découvrir La Ferme de Suzel, dont la chef Odette Jung a changé la vocation de ferme à resto mémorable.

Les filles dans les vignobles
Faisons la route des vins d’Alsace! D’abord, le Domaine Becker à Zellenberg où Martine, la propriétaire (elle est co-proprio avec ses deux frères, mais on constate vite que c’est elle qui mène!), nous a préparé une dégustation complète: vins, charcuteries et desserts sublimes. Repartez avec l’un de ses Rieslings grands crus à prix très modiques.

Pas très loin, à Soultzmatt, j’ai visité les super sympas Matthieu et Marie Boesch du domaine Léon Boesch. Un couple plein de bonnes idées qui a transformé le vignoble familial en un vignoble plus moderne et bio. Finalement, dans le mignon village de Riquewihr, on a visité la fameuse maison de vins Hugel et fils. Et ce n’est pas l’un des fils, mais bien LA petite-fille de Hugel, Charlotte, qui nous a fait faire le tour de la cave non sans nous impressionner par sa connaissance des vins. Le pinot gris était à l’honneur.

Plaisirs zurbains
J’avoue avoir davantage mangé et bu que magasiné en Alsace… Mais j’ai craqué pour la boutique Lalique, à Strasbourg, connue à travers le monde pour ses objets lumineux en cristal fortement inspirés de l’art nouveau et de l’art déco. J’en suis sortie avec une magnifique bague Cabochon. Juste à-coté il faut voir la boutique de Cléone. Designer de mode alsacienne renommée, elle conçoit des robes de soirée et de mariage très uniques. J’ai eu la chance de visiter son atelier et jardin à La Petite Pierre (près du Molsheim). Si vous avez le temps, prenez rendez-vous, ça vaut la peine! Pour des souvenirs plus raisonnables, visitez l’atelier artisanal de produits naturels Bleu Kelsch pour ses savons en formes charmantes et aux parfums de quetsche et de cannelle, de géranium et de poivre.

Zen zurbaine
Entre les repas de cinq à six services et les verres de vins, il faut prendre un moment pour se faire dorloter. J’ai eu l’occasion de profiter de deux très beaux spas. Le premier se trouve à Jungholtz (au coeur des Vosges) à l’hôtel Les Violettes. Un vaste spa incluant trois hammams et trois saunas à thèmes, une piscine intérieure et extérieure, une grotte à sel, un bain tourbillon et un gym.

Le spa de l’hôtel La Source des Sens à Morsbronn-les-bains est plus actuel. Il offre une magnifique vue sur les champs. Après mon massage, j’en ai profité pour marcher sur le «parcours sensitif» à l’extérieur avant de me préparer pour le souper gourmet, dans leur resto. Ça a été ma dernière soirée. Je me sentais pas mal zen et très très pleine.

Zzzzzzzzzzzzzzzz
J’ai dormi comme une roche en Alsace. Ce n’était pas difficile dans des hôtels chics et branchés comme Le Régent Petite France à Strasbourg (un 4 étoiles moderne dans l’ancien moulin de la ville), Le Grand Hôtel Bristol à Colmar avec sa nouvelle partie boutique-hôtel (là où se donne le cours de cuisine!) et Le Chambard à Kaysersberg, qui offre une superbe piscine et des chambres aux terrasses avec vue sur les vignobles.

J’ai adoré les chambres uniques et actuelles de La Source des Sens, et j’ai visité les chambres du B.Espace Suites à Riquewihr – super design incorporé à une très ancienne maison. La coté romantique et le décor féminin de Les Violettes, de même que le charmant hôtel Le Moulin avec son beau jardin et ses cygnes résidents pourraient plaire à un groupe de filles ou à un couple qui cherchent la tranquillité.

L’Alsace est un endroit de rêve pour les gourmandes, à seulement deux heures de Paris en TGV. Pourquoi s’en passer?

Tourisme Alsace
http://www.tourisme-alsace.com/
Carrie remercie Tourisme Alsace pour ses bonnes suggestions.

Hôtels et suites
- Hôtel Régent Petite France à Strasbourg
www.regent-petite-france.com
- Hôtel Le Moulin à Gundershoffen
www.hotellemoulin.com
- Le B.Espace Suites à Riquewihr
www.brendelstub.com
- Le Chambard à Kaysersberg
www.lechambard.fr
- Le Grand Hôtel Bristol à Colmar
www.grand-hotel-bristol.com

Restos et sorties
- Le Rendez-vous de Chasse
www.grand-hotel-bristol.com
- Le Cygne
www.aucygne.fr
- Flamme & co.
www.flammeandco.fr
- La Ferme de Suzel
15, rue des Vergers
67350 Ringendorf
Tél: 03 88 03 30 80

Vignobles
- Hugel & Fils
www.hugel.com
- Domaine Jean Becker
4, route d’Ostheim, Zellenberg
68340 Riquewihr
Courriel: vinsbecker@aol.com
- Domaine Léon Boesch
6, rue Saint-Blaise (dir. Soultzmatt)
68250 Westhalten
Courriel: domaine-boesch@wanadoo.fr

Pour plus d’infos sur les vins et les vignobles:
www.vinsalsace.com

Spas et beauté
- Les Violettes
www.les-violettes.com
- La Source des Sens
www.lasourcedessens.fr

Boutiques
- Boutique Lalique
www.cristallalique.fr
- Cléone
www.cleone.fr
- Bleu Keltsch
www.bleukelsch.com

Jardins
- Jardin de la Ferme Bleue
www.jardinsdelafermebleue.com
- Parc de Wesserling et musée du textile
www.parc-wesserling.fr